RIP (Routing Information Protocol) utilise le nombre de sauts comme valeur métrique.

Le nombre de sauts est le nombre de routeurs (nombre de sauts) du routeur source par lesquels les données doivent passer pour atteindre le réseau de destination.

Dans la topologie de laboratoire ci-dessus, loufida.com.R1 est le routeur du réseau source et loufida.com.R4 est le routeur du réseau de destination. À partir d’un routeur réseau source, un datagramme IP doit sauter par trois routeurs pour atteindre le réseau de destination, à savoir loufida.com.R2, loufida.com.R3 et loufida.com.R4.

La commande show « show ip route » ci-dessous (issue de loufida.com.R1) indique que la métrique de RIP (nombre de sauts) est 3.

Dans la sortie ci-dessus, [120/3] indique que 120 est la distance administrative par défaut du protocole RIP (Routing Information Protocol) et 3, la métrique (nombre de sauts) du protocole RIP (Routing Information Protocol) pour la topologie ci-dessus.

Le protocole RIP (Routing Information Protocol) sélectionne le meilleur chemin d’accès à un réseau de destination uniquement en fonction du nombre de sauts effectués sur le réseau de destination. Si vous avez plusieurs chemins avec une bande passante différente vers le réseau de destination, le calcul du meilleur chemin par RIP peut devenir erroné.



Show CommentsClose Comments

Leave a comment