Le protocole IP (Routing Information Protocol) IP existe en deux versions différentes: 1 et 2. La version 1 est un protocole de vecteur de distance (RFC 1058) et la version 2 est un protocole hybride (RFC 1721 et 1722).


Protocole d’information de routage version 1 (RIPv1)

RIPv1 utilise des émissions locales pour partager des informations de routage. Ces mises à jour sont de nature périodique et se produisent, par défaut, toutes les 30 secondes. Pour éviter que les paquets ne tournent indéfiniment autour d’une boucle, les deux versions de RIP résolvent le comptage à l’infini en plaçant une limite de compte de sauts de 15 sauts sur les paquets. Tout paquet qui atteint le seizième saut sera abandonné. RIPv1 est un protocole de classe. Le protocole RIP prend en charge jusqu’à six chemins d’accès à coût égal vers une même destination. Les chemins à coût égal sont les chemins où la métrique est la même (nombre de sauts).


Protocole d’information de routage (RIPv2)

RIPv2 est un protocole de routage à vecteur de distance doté d’améliorations de routage intégrées, basé sur RIPV1. Par conséquent, il est communément appelé protocole de routage hybride.

RIPv2 utilise des multidiffusions au lieu d’émissions. RIPv2 prend en charge les mises à jour déclenchées. Lorsqu’un changement survient, un routeur RIPv2 propage immédiatement ses informations de routage à ses voisins connectés. RIPv2 est un protocole sans classe qui prend en charge le masquage de sous-réseau de longueur variable (VLSM).

RIPv1 et RIPv2 utilisent tous deux le nombre de sauts comme métrique.


Différences entre RIPv1 et RIPv2
RIPv1

• Prend en charge uniquement le routage par classe (ne prend pas en charge VLSM).

• Pas d’authentification.

• RIPv1 utilise la diffusion.


RIPv2

• Prise en charge du routage sans classe (prise en charge de VLSM). RIPv2 incorpore l’ajout du masque de réseau dans la mise à jour pour permettre les annonces de routage sans classe.

• L’authentification est disponible.

• RIPv2 utilise la multidiffusion au lieu de la diffusion. La communication en multidiffusion réduit le fardeau des périphériques réseau qui n’ont pas besoin d’écouter les mises à jour RIP.

Show CommentsClose Comments

Leave a comment